«Arborescence», public artwork

Démarche conceptuelle et sens de l’oeuvre en lien avec l’organisme partenaire:

L'artiste Michelle Lemire en compagnie de Émilie Laverdière lors de l'installation de l'oeuvre sur le site de la Marie de St-André-Avellin.

L’artiste Michelle Lemire en compagnie de Émilie Laverdière lors de l’installation de l’oeuvre sur le site de la Marie de St-André-Avellin.

Lorsque Émilie Laverdière la directrice du Centre d’action culturelle de la MRC Papineau m’a informé que leur comité avait choisit de me jumeler avec l’Atelier FSPN, je fut très honorée d’avoir la chance de travailler en collaboration avec un organisme communautaire local en constante évolution visant à favoriser le développement et l’intégration socio-professionnelle de l’individu.

Je me suis sentie très privilégiée d’avoir l’opportunité de dirigée une intervention participative  auprès de la clientèle de l’Atelier FSPN et j’aspirait à tenter de rendre hommage à cet organisme très précieux pour mettre en valeur sa contribution «monumentale» envers notre communauté.

Explorant la thématique de l’évènement « Sculptures en mouvement», je me suis d’abord interrogée à savoir quel  type de «mouvement» représenterait le plus justement l’évolution constante de cet organisme communautaire et l’épanouissement personnel de l’individu. Le mot «arborescence» émerge alors immédiatement à mon esprit…

Le cycle de regénéressence de l’arbre et le libre déploiement des ramifications de ses branches  dans plusieurs directions illustre concrètement les forces de l’être vivant, la croissance, le pouvoir de matérialisation, d’adaptation de construction et de développement progressif.

Quand notre arbre intérieur est solide, en santé et épanoui, il produit des fruits que nous pouvons partager avec les autres. «L ‘arbre contribue à la vitalité, à la diversité et à la richesse de la forêt »

L'Oeuvre sculpturale en bas-relief intitulée « Arborescence» en cours de réalisation Ma recherche conceptuelle s’est ensuite poursuivie par une réflexion approfondie visant la sélection d’une forme d’expression sculpturale matérialisant la pluralité, le «réseautage», la complémentarité, l’intégration de la différence, ainsi que la richesse et la vitalité de la diversité.

feuilles des participants fspnMon implication active au sein de multiples organismes contribuant au développement du milieu culturel et scolaire régional depuis l’établissement de mon Atelier Galerie d’art à Ripon en 2006 m’a permis de constater qu’une collectivité saine et dynamique résulte d’initiatives s’appliquant à unir différents domaines et différents  acteur pour mettre à profit leur complémentarité.

J’ai conséquemment choisi de créer une oeuvre d’art publique  de type mosaïque  collective pour évoquer le potentiel d’avenir pour l’individu et la collectivité résidant en l’union de plusieurs ressources diversifiées misent en relation harmonieusement.

Deux éléments importants complémentaires distincts mais interdépendants étaient omniprésent dans mes recherches : la croissance de l’individu et son épanouissement dans la communauté.

Michelle atelierDans le but de concrétiser la représentation de ces deux aspects, j’ai choisi de concevoir une oeuvre intégrant deux insertions complémentaires évoquant le mouvement de l’arborescence: l’arbre en bas relief représentant l’individu et le feuillage en mosaïque représentant la pluralité et la complémentarité de ses intérêts et aptitudes.

Description de l’intervention dirigée par l’artiste céramiste sculpteur Michelle Lemire réalisée à l’Atelier  FSPN:

Je suis propriétaire et fondatrice de l’Atelier Galerie d’art SOLART CÉRAMIQUE établi à Ripon dans la Petite-Nation. Fondé en 1999, l’Atelier Galerie d’Art SOLART CÉRAMIQUE, est un centre de recherche, de création, de formation et diffusion axé sur l’innovation et la mise en valeur de l’expression artistique en céramique. Depuis plus de quinze ans, je transmet mon savoir-faire professionnel en offrant des ateliers de formations personnalisés diversifiés.

L’argile, grâce à sa plasticité, sa malléabilité et sa versatilité, stimule le pouvoir d’imagination et permet d’inscrire une vision intérieur dans la matière. Elle constitue un formidable médium de découverte et d’exploration du potentiel créatif.

Dans le cadre de l’évènement «Sculpture en mouvement», élaboré en collaboration avec le Centre d’action culturelle de la MRC Papineau et la Municipalité de St-andré -Avellin, j’ai choisi de développer un projet d’art public de type «mosaïque participative».

En partenariat avec l’Atelier de Formation Socioprofessionnelle de la Petite-Nation, j’ai invité les participants à s’impliquer activement à la co-création d’une oeuvre  d’expression collective intitulée «Arborescence».

Les individus de l’Atelier FSPN ont participer à une série de 4  ateliers de formation successifs  de modelage, de traitement de surface et d’émaillage de l’argile sous mon mentorat artistique. Les participants ont procédé à la taille, à l’ornementation et à l’émaillage au pinceau de multiples feuilles d’arbre et d’éléments en argile crue destinés à être rassemblés en une mosaïque collective.

Ces  formation étaient axées sur l’apprentissage de techniques de façonnage de l’argile à la main, d’impression de gravure et de peinture favorisant le développement de la motricité fine, de l’imagination et de l’expression de la créativité personnelle.

Remerciements

La concrétisation du projet Sculpture en mouvement à été possible grâce à la collaboration des nombreux partenaires suivant que je tiens à remercier chaleureusement.

Émilie Laverdière, Catherine Lacroix et le comité organisateur du centre d’action culturel pour la vision, le développement, la coordination, la recherche de financement et la concertation des acteurs impliqués dans le projet.

Les élus de la municipalité de St-André avellin Roger Vallade et Laurie Laframboise pour leur ouverture, la confiance accordée aux artistes, la permission d’installer des oeuvres d’art public sur leur propriété et leur collaboration à l’élaboration d’une solution d’ancrage durable, sécuritaire qui s’harmonise bien à l’environnement

Les entreprises locales Les soudures Giromac de Papineauville et Sabco de Ripon pour leur collaboration à la réalisation de l’arche structurale.

Les nombreux partenaires et commanditaires  pour leur soutient financier indispensable à la réalisation du projet.

Madame Katherine provost directrice générale, madame Patricia duran coordonatrice  du centre de formation, Elzélina, Dominique, Micheline et l’ensemble des intervenants et participants de l’Atelier FSPN qui ont collaboré avec beaucoup d’enthousiaste, d’ouverture, de confiance, de flexibilité et  de créativité à la c0-création de cette ouvre d’art collective.